+237 695 520 431

Téléphone

Ville

Dschang

24/24

lundi-samedi

COVID-19 : L’éducation mise en « confinement »

29 Mai

COVID-19 : L’éducation mise en « confinement »

Le Corona virus qui fait son entrée spectaculaire et sans précédent dans le monde en décembre 2019, oblige une révision des habitudes quotidiennes, tant sur le plan social, culturel, économique, hygiénique qu’éducationnel. Pour s’en tenir à l’éducation, le Gouvernement camerounais, « sur hautes instructions du Président de la République, Paul Biya », a pris en date du 18 mars 2020, 13 mesures pour circonscrire cette pandémie. L’une des mesures stipule que « tous les établissements publics et privés de formation relevant des différents ordres d’enseignement, de la maternelle au supérieur, y compris les centres de formation professionnelle et les grandes écoles seront fermés ».

Durant cette période d’inactivité scolaire et académique ainsi instaurée, des mesures sont également prises, non seulement par le gouvernement, mais aussi par les familles afin de palier le divertissement continu des apprenants : des cours en ligne pour les étudiants du supérieur, les enseignements via la télévision, dénommés « l’école à la télé » pour les apprenants des classes d’examen du primaire et du secondaire, un répétiteur pour tenir les enfants à domicile, à l’initiative des parents. Devant cet effort de maintenir les apprenants dans la recherche du savoir, le Gouvernement envisage la reprise des cours pour le 1er juin prochain, « en fonction de l’évolution de la pandémie du Coronavirus ».

Seulement, face à la montée inquiétante du nombre de contaminés par la COVID-19 au Cameroun qui s’élève à 5422 cas confirmés et 165 décès selon Actu Cameroun, et malgré les recommandations de respect des mesures barrières instituées (désinfection des établissements, port obligatoire des masques faciaux, disposition des apprenants en respectant les mesures de distanciation…) la situation demeure embarrassante. Comment éviter le risque de contamination des enseignants, des apprenants et au-delà de ceux-ci, de leurs familles respectives ? Sortir l’éducation de son  « confinement» le 1er juin 2020 est-il nécessaire lorsque le Ministre de la santé, Manaouda Malachie attire l’attention des Camerounais sur l’évolution inquiétante de la pandémie en précisant sur sa page Twitter que le pays entre « dans une phase compliquée de la pandémie » ?

Dr. Demaze

Par admin

bienvenue sur le forum Africain de communication AFFOCOM comment pouvons nous vous aider? Choisissez dans la liste
//
Sanwouo Brell
Developper Web & Community Manager
//
Pr. Pangop Cyr Alain
Promoteur - Enseignant Chercheur
Renseignez-vous ici !