+237 695 520 431

Téléphone

Ville

Dschang

24/24

lundi-samedi

La digitalisation du patrimoine culturel à Bapa : une initiative innovante de MTN Cameroun pour la préservation et la valorisation de l’identité culturelle

15 Juin

La digitalisation du patrimoine culturel à Bapa : une initiative innovante de MTN Cameroun pour la préservation et la valorisation de l’identité culturelle

Dans le cadre de la célébration de ses 30 ans, MTN Cameroun a marqué son engagement envers la communauté de Bapa par l’organisation d’une formation dédiée à la digitalisation du patrimoine culturel. Cette initiative, qui s’inscrit dans la continuité des actions de responsabilité sociale de l’entreprise, a été mise en place en collaboration avec la Chefferie Bapa et a bénéficié du soutien technique de La Route des chefferies. L’objectif principal de cette formation était d’initier les acteurs culturels locaux aux techniques de numérisation et de conservation numérique, afin de promouvoir et de vendre les atouts culturels de la région de l’Ouest du Cameroun.

Initier les acteurs culturels à la promotion numérique du patrimoine culturel

Le 10 juin 2024, la Chefferie Bapa a accueilli cette journée de formation, qui s’est étendue de 9h à 17h. L’événement a réuni 70 participants, incluant des gestionnaires de musées, des responsables culturels et touristiques, ainsi que des enseignants universitaires, parmi lesquels figuraient le chef de département d’études africaines et mondialisation de l’Université de Dschang, le professeur Jean Romain Kouesso et le professeur Fouelefak. La formation a également été honorée par la présence du chef supérieur Bapa, Sa Majesté Fo’o Simeu David, ainsi que d’autres chefs traditionnels et notables de la région.

Cette formation a mis en lumière l’importance de la digitalisation comme moyen de préserver le patrimoine culturel immatériel, tout en offrant une nouvelle avenue pour son accessibilité et sa diffusion. Les participants ont été exposés à diverses méthodologies et outils technologiques qui leur permettront de documenter, de sauvegarder et de partager le riche héritage culturel commun avec le monde entier. En outre, la formation a souligné la nécessité d’une approche collaborative entre les institutions culturelles, les autorités traditionnelles et les entreprises privées pour assurer la pérennité et la valorisation du patrimoine culturel.

 Les formateurs, experts de la Route des Chefferies étaient respectivement : Paule Clisthène Dassi Koudjou, conservatrice internationale du patrimoine et responsable du pôle Conservation à La Route des Chefferies, Dimitri Kom, médiateur culturel et chargé de la transformation digitale, Miriam Chiemgnie, responsable développement culturel pour la même organisation.

L’engagement de MTN Cameroun dans ce projet reflète une prise de conscience croissante de la valeur du patrimoine culturel et de son potentiel économique. En investissant dans la formation des acteurs culturels, MTN ne contribue pas seulement à la conservation du patrimoine, mais aussi à l’émancipation économique des communautés par la création de nouvelles opportunités liées au tourisme culturel et à l’éducation. La remise des ordinateurs et un an de connexion gratuite à la chefferie témoigne de la volonté de MTN de jouer un rôle dans la mise en lumière du patrimoine culturel au Cameroun.

La journée a été également agrémentée par la performance du groupe de danse des jeunes dames de Djeukou, qui ont apporté une touche de vitalité et de joie, illustrant parfaitement la richesse et la diversité du patrimoine culturel Bapa. Cette formation représente un pas significatif vers la modernisation de la gestion du patrimoine culturel et ouvre la voie à d’autres initiatives similaires dans la région de l’Ouest et au-delà.

La formation à la digitalisation du patrimoine culturel à Bapa est un exemple éloquent de la manière dont la technologie peut servir à préserver et à valoriser l’identité culturelle. Elle démontre également l’importance de partenariats stratégiques entre les secteurs public, privé et traditionnel pour le développement durable des communautés. Avec l’essor de la digitalisation, le patrimoine culturel, naturel et créatif camerounais est désormais prêt à franchir les frontières et à s’inscrire dans la mémoire collective mondiale, assurant ainsi sa transmission aux générations futures.

Dominique GNINTELAP, pour AFFOCOM

Leave a Reply

bienvenue sur le forum Africain de communication AFFOCOM comment pouvons nous vous aider? Choisissez dans la liste
//
Sanwouo Brell
Developper Web & Community Manager
//
Pr. Pangop Cyr Alain
Promoteur - Enseignant Chercheur
Renseignez-vous ici !