Affocom

Les réseaux sociaux plus crédibles que les médias classiques ?

12 Fév

Les réseaux sociaux plus crédibles que les médias classiques ?

En matière d’information, on avait jusqu’ici vilipendé  tout ce que rapportait les réseaux sociaux les taxant  trop facilement et trop globalement de fake news. Ceci nous poussait en tant que professionnel   à suivre bien évidemment cette tendance de mépris, convaincu que  les pseudo-do journalistes en ligne ignorant totalement les techniques élémentaires de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. Depuis l’assassinat spectaculaire de l’ancien président tchadien Idriss Itno Deby, cette conception de ne faire confiance  qu’aux médias classiques pour une information crédible a été pour nous,  fortement remise en cause.

En effet, tous attendaient de ces médias un éclairage sur ce qui s’est réellement passé  concernant cet assassinat. Curieusement nous n’avons pu obtenir de toutes les versions servies quelque chose de raisonnable et de vraisemblable que grâce aux réseaux sociaux. Sans doute vous aussi avez vu la même vidéo où il est expliqué que contrairement à ce qui a été officiellement annoncé,  Idriss Deby  n’a pas été tué par les troupes rebelles mais  les siennes propres. Ceci se serait passé  à la suite d’un grave incident provoqué par le président guerrier lui-même, ce, de façon grossière pour un  président de la République. En fait, il aurait abattu froidement et lâchement un de ses généraux qui semblait ne pas vouloir exécuter ses ordres jugés irraisonnables par ce dernier. Sans tarder, un des gardes du général abattu par Itno a riposté et tué aussi sur le champ le bourreau de son chef. La suite, c’est une confusion générale qui  poussera les officiers français présents sur les lieux à prendre  en mains la direction des opérations  en mettant ipso facto le Tchad sous la présidence provisoire de la France  et de son chef d’Etat Emmanuel Macron qui  donnera  des instructions à l’état-major de son armée de se constituer rapidement en comité militaire  de salut qui le dirige jusqu’à une certaine date. On  comprend à partir de là l’empressement du dirigeant français à venir assister aux obsèques de son valet, ainsi que ses  « fanfaronnades » et son « discours paternaliste » lors de ces obsèques. Tout cela, on le  sait désormais,  grâce  aux réseaux sociaux qui,  en dépit de ce qui leur sont reprochés parfois à raison, sont en train de nous faire comprendre que nos anciennes  sources d’information, les médias  classiques  en qui nous avions autrefois une confiance aveugle  ne sont eux-mêmes  tel que cela se confirme de plus en plus,  que des affidés d’un autre type de  réseau  mystico-politique ayant toujours justement mystifié, sans que nous le sachions vraiment, l’information qu’ils nous servaient !

François  Temkeng Chekou

Si vous aimez ce que nous faisons et que vous voulez nous soutenir et nous encourager, partagez nos contenus, parlez-en à vous ami.es, likez nos publications et soutenez- nous avec des dépôts mobiles ou des pourboires ! L’animation d’un blog avec la création d’articles demande beaucoup d’efforts. Si vous trouvez pertinents les informations que nous publions, recommandez le site à vos ami.es pour leur permettre de découvrir et d’apprécier nos contenus.
bienvenue sur le forum Africain de communication AFFOCOM comment pouvons nous vous aider? Choisissez dans la liste
//
Sanwouo Brell
Developper Web & Community Manager
//
Pr. Pangop Cyr Alain
Promoteur - Enseignant Chercheur
Renseignez-vous ici !