Affocom

Une vie enfermée et les risques dans l’hygiène de vie

29 Mai

Une vie enfermée et les risques dans l’hygiène de vie

 Pourtant, la première option concerne le plus souvent une catégorie précise de la population, à savoir des salariés du secteur public qui ne pratiquent pas d’activités mercantiles, les obligeant de sortir quotidiennement pour réaliser leurs recettes journalières. Progressivement, ces populations réduisent leurs déplacements et, l’habitude étant une seconde nature, finissent par se complaire à ce nouveau rythme de vie enfermée. Depuis l’irruption de cette pandémie dans le monde en général et au Cameroun en particulier, certaines personnes vivent confinées chez eux et ne sortent que lorsqu’ils ont une urgence à régler à l’extérieur, par exemple, aller faire des emplettes, mais bien sûr, en respectant les mesures barrières. En dépit de l’application des précautions adoptées par les confinés de la sédentarisation, ces derniers se déplacent désormais très peu et tombent malheureusement dans le manque d’activités physiques dans leur quotidien.

Bien que certains Camerounais confinés trouvent en cette vie de sédentarisation un moyen adéquat pour se libérer de l’aliénation du travail, il n’est pas exclu que ce retrait de la vie active nécessite une bonne hygiène de vie pour l’organisme pour autant qu’il a besoin d’être toujours en activité pour rester en santé. Dans le cas contraire, il détruirait par la même occasion leur organisme. En ce sens, l’on se méprendrait de ce que signifie ‘’être en santé’’ si l’on considère qu’en perdant du poids à travers une astuce ou une autre, ou bien en se conformant à un régime diététique, on est à l’abri des problèmes. Pourtant ce n’est pas le cas ! En menant une vie sédentaire, les personnes confinées sont amenées à contourner parfois l’activité physique en considérant la perte ou la non prise de poids comme un signe de bonne santé. C’est bien beau d’éviter de se faire infecter en adoptant une vie sédentaire. Mais, si vous ne vous livrez pas à des habitudes salutaires en exerçant des activités physiques, le style de vie que vous menez aura des répercussions néfastes sur votre santé. Vous pouvez aller à pieds en évitant dans la mesure du possible, de prendre votre voiture pour des sorties en campagne. Pour les femmes, elles peuvent également s’habituer à mettre des chaussures basses pour faire la marche à pieds afin de pratiquer quotidiennement des exercices physiques assez bénéfiques pour leur corps. Vous pouvez aussi éviter au maximum les ascenseurs au profit des escaliers. L’absence de sport qui découle de la sédentarisation a des conséquences néfastes sur le corps. Certaines personnes pensent qu’elles n’ont plus besoin de sport parce qu’elles ne gagnent pas de poids. En demeurant sédentaire, vous ne prendrez peut-être pas de poids grâce à vos tisanes amincissantes, mais, vos muscles du corps auront toujours besoin d’être en mouvement pour le bon fonctionnement de votre organisme.

De même que l’absence du sport qui découle de la sédentarisation détruit l’homme dans sa condition physique, aussi, elle lui offre malheureusement, par la même occasion, une autre destruction beaucoup plus néfaste que la première au niveau de système nerveux. Il en résulte alors un affaiblissement de votre système immunitaire et par-delà, une intensification des maladies nerveuses et cardiovasculaires. Ainsi, en évitant le sport, vous empêchez à votre organisme d’expulser les toxines de votre corps. Ceci dit, l’absence d’activité physique dans votre quotidien vous livre à une double destruction, physique et psychique pendant que sa présence vous offre un double bénéfice notamment la perte de poids et la purification de votre organisme via l’expulsion des toxines et déchets du corps.

En somme, la sédentarisation ne favorise pas le bon fonctionnement de l’organisme. Quel qu’en soit les raisons d’adoption de ce mode de vie, le sédentaire sera sujet à de nombreuses maladies s’il n’adopte pas les mesures d’hygiène de vie convenable qui lui permettraient d’exercer des mouvements physiques, sinon, son organisme en pâtirait. Il en découle alors qu’en évitant le corona virus via la sédentarisation sans activités physiques, le confiné risquerait de se livrer à d’autres maux pas moins graves que cette pandémie, à la différence que ceux-ci le détruiraient à petit feu.

Dr. Nicole NANA Epouse ZEBAZE

Si vous aimez ce que nous faisons et que vous voulez nous soutenir et nous encourager, partagez nos contenus, parlez-en à vous ami.es, likez nos publications et soutenez- nous avec des dépôts mobiles ou des pourboires ! L’animation d’un blog avec la création d’articles demande beaucoup d’efforts. Si vous trouvez pertinents les informations que nous publions, recommandez le site à vos ami.es pour leur permettre de découvrir et d’apprécier nos contenus.

Par admin

bienvenue sur le forum Africain de communication AFFOCOM comment pouvons nous vous aider? Choisissez dans la liste
//
Sanwouo Brell
Developper Web & Community Manager
//
Pr. Pangop Cyr Alain
Promoteur - Enseignant Chercheur
Renseignez-vous ici !